Il fait un temps de poème. Lannion mars 2013. Dimanche 24 mars 2013

“J’ai commencé à écrire mes premiers poèmes sous les ardoises et le soir, quand je m’endormais, j’entendais des bruits, des frottements, de l’imaginaire au couteau ! Un grenier, c’est merveilleux, c’est une cabane de veille, c’est être près des étoiles...”

(Extrait de “La Langue fraternelle”, Yvon Le Men,  entretien avec Cypris Kophidès)

 

Plus de quarante ans ont passé. Yvon Le Men est resté à Lannion, barycentre  pour mieux partir écouter les poètes du monde ; cabane d’écriture pour vivre par et pour la poésie ; carré magique à emplir avec la complicité de ses amis poètes, romanciers, rappeurs, musiciens et peintres.

Nous avons connu Yvon à Achères où il exporte plusieurs fois par an, depuis cinq ans, les riches rencontres qu’il expérimente à Lannion pendant  le festival “Il fait un temps de poème”.

 

“Il fait un temps de poème” a 20 ans.

 

À l’ancienne librairie des Ursulines, en fin d’après midi, au Carré Magique, en soirée, nous étions très près de quelques unes de ces étoiles.

Les quelques photos “reportage” témoignent seulement de la proximité, de la convivialité,  de la joie, qui ont consacré cet anniversaire.

Nous ne pouvons, hélas, transcrire ici le langage, l’émotion, l’intelligence, le partage de ces rencontres.

Alain Chopin, Souleymane Diamanka, Thérèse Bardaine, Daniel Key, Yvon Le Men, Nathalie Papin, Bjorn Larsson, Maram Al Masri, Jean Rouaud, Alexis Gloasguen, Guy Darol, Mohamed Idali et Michel Le Bris.

Que leurs portraits donnent envie de les lire.