Achères, nature et culture

Nous ne reviendrons pas sur l’environnement naturel d’Achères, la Seine, les étangs, la forêt. Vous pouvez découvrir ce tour d’Achères que nous avions déjà décrit, « d’Achères à Conflans-Sainte-Honorine« , ou dans la version 1km-Covid (la plaine, la forêt ayant été bizarrement interdite), « La covid, notre appart et nous« .

Ce dont nous avons profité depuis plus de vingt ans, organisant nos journées de travail pour ne pas rater le film, la conférence-lecture ou le concert de 20h30, s’appellent « Pandora« , « Les yeux fertiles » ou « Le Sax« . Respectivement, un cinéma Art-et-Essai, une bibliothèque multimédia (revendiquant sa mission de bibliothèque) et une espace musical (très conviviale salle de spectacle entourée de studios de répétition et d’enregistrement, lieu de résidence).

Tout cela, au centre ville, à moins de 1500 mètres de la maison (donc de la gare), à vingt minutes à pied (nous ne prenions presque jamais la voiture).

Quand aux tarifs, loins des tarifs parisiens, nous ont permis d’en user, presque d’en abuser.

Mais aussi, à deux pas de la maison, »Boris Vian« et « Jean Cocteau« , salle polyvalente et centre culturel (yoga, danse, arts graphiques, photographie…), et « La Petite Arche« , complexe composé de trois salles omnisports et d’une piste d’athlétisme et d’aires de saut et de lancer.

Comprenez-vous pourquoi nous n’avons pas de télé ? Entre ces « dedans » et ces « dehors » qui vous attendent !