Auteur : Jean

Madame reçoit

Nouvelle écrite pendant l’été 2019. Catherine Le Floch… décédée à 92 ans… sans héritière… le seul contact c’est vous… des obsèques civiles… jeudi 7 novembre… cimetière de Roubaix… onze heures, du message enregistré sur...

“Le Monde” et moi.

L’été, le journal Le Monde est maigre, ou plutôt semble maigre, car dès la page 18 — après les actualités que je lis tantôt en diagonale, tantôt en détail, parfois en rapide survol d’un titre...

La cure

Premier jour ; une surface lisse, couleur ivoire, deux bulles incongrues tant la densité du liquide qui porte mon corps est épaisse, juste au centre de la piscine dans un gargouillement obscène, l’aspiration du...

Le Goncourt d’Yvon Le Men

Au ciel et bien sur terre, c’est l’état d’esprit qui fut le nôtre (la petite délégation de «Chant manuel ») pendant cette soirée du 20 mai à la Maison de la Poésie, où Tahar...

Les méditations sonores de Nicolas Repac (3)

Troisième rendez-vous. Nous sommes un peu plus nombreux que lors des séances précédentes, celle d’OTTiLiE [B] et celle d’Arthur H. Tant mieux, pour cette “Destination Afrique” à laquelle nous invite Nicolas Repac et son...

Les méditations de Nicolas Repac (2)

Soirée au Sax. Double enthousiasme. Découvrir les nouvelles “Méditations de Nicolas Repac” conçues et interprétées avec son ami Arthur H. Proximité et convivialité des tables de bistro installées au pied de la scène. Petite...

À vos crampons !

… Nous sommes enfin tous ensemble au Grand Stade. Nous l’avons rempli, c’est remarquable ! 65000 dans les gradins ! Bravo ! Et 2000 sur la pelouse, bravo !…Tous buteurs !, clament 67000 maillots bleus qui brandissent à bout de bras...

JR x TIME – Chroniques

C’était l’occasion de me retrouver avec mon filleul. Le temps d’un déjeuner puis, comme je lui avais dit, n’en sachant guère plus sur l’exposition ni le photographe, si ce n’est l’intérêt qu’elle provoquait, “Je...

Le monde d’hier et d’aujourd’hui…

Suis-je trop pessimiste ? Quand je l’exprime, je vois que je dérange, que l’on ne voit dans mes propos qu’exagération et fatalité. Est-on dans la mème situation que celle que pressentait, puis vécut, Stefan...